Un peu d'histoire

Milton Hyland Erickson (1901-1980)

Psychiatre et psychologue, il a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l'hypnose.

Son approche en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre : il s'agit par conséquent d'utiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles. Atteint de poliomyélite à l'âge de dix-sept ans, Erickson a été une figure emblématique du « guérisseur blessé », expérimentant sur lui-même, lors de sa rééducation, certains phénomènes qu'il met ensuite en application dans l'hypnose thérapeutique.

Gregory Bateson (1904 -1980)

Anthropologue, psychologue, épistémologueaméricain.

Influencé par la cybernétique, la théorie des groupes et celle des types logiques, il s'est beaucoup intéressé à la communication (humaine et animale), mais aussi aux fondements de la connaissance des phénomènes humains. 

Il est à l'origine de l'école de Palo Alto.

Richard Wayne Bandler (1950)

Il est le co-inventeur avec John Grinder de la PNL et le créateur de l'ingénierie conceptuelle du génie humain et du rematriçage neuro hypnotique.

Il est diplômé en mathématique, informatique, philosophie et psychologie.

Fritz Perl (1893 -1970)

Psychiatre et Psychothérapeute, sa carrière débute en 1926 dans un institut où il traitait des soldats ayant des lésions au cerveau. Dès lors, il est influencé par Hans-Jurgen Walter et le mouvement des gestaltistes. En 1933, comme de nombreux juifs, il quitte l'Allemagne pour les Pays-bas. En 1934 il décide d'aller vivre en Afrique du Sud où il commence à élaborer sa Gestalt-thérapie. En 1946, il émigre aux États-Unis. Peu de temps après son arrivée, il fonde avec son épouse Laura l'Institute of Gestalt Therapy à New York. Jusqu'à sa mort, il continuera d'approfondir sa théorie de la Gestalt-thérapie.

Carl R. Rogers (1902 - 1987) 

Psychologue humaniste américain, il a principalement œuvré dans les champs de la psychologie clinique, de la psychothérapie, de la relation d'aide (counseling), de la médiation et de l'éducation.

Sa méthode met l'accent sur la qualité de la relation entre le thérapeute et le patient (empathie, congruence et considération positive inconditionnelle). Cette approche a été introduite en France sous l'appellation de méthode non-directive dans les années 1950, mais Carl Rogers l'avait déjà dénommée psychothérapie centrée sur le patient puis approche centrée sur la personne.

Une étude publiée en 2002 dans la Review of General Psychology a classé Carl Rogers comme le 6ème psychologue le plus important du xxe siècle.

Virginia Satir (1916 -1988)

Diplômée de plusieurs doctorats dont un de l'École professionnelle des études psychologiques (Professional School of Psychological Studies), en 1986. Formatrice de thérapeutes familiaux, elle crée, en novembre 1958, avec Donald deAvila Jackson et Jules Riskin, l'équipe du Mental Research Institut (MRI), plus connue sous le nom d'École de Palo Alto. Tournée vers la recherche clinique et la formation de thérapeutes, l'équipe a pour objectif de tenter d'appliquer au champ de la psychothérapie les découvertes sur la communication faites avec Gregory Bateson. Virginia Satir s'occupait spécifiquement de la famille et de la formation.

Reconnue comme charismatique et particulièrement douée dans son domaine par nombre de ses confrères, elle est l'un des trois principaux thérapeutes, avec Milton Erickson et Fritz Perls, dont la pratique a été modélisée par Richard Bandler et John Grinder pour créer la P.N.L. (Programmation Neuro-Linguistique).

John Grinder (1940)

Il a contribué au développement de la PNL dans les années 1970, en collaborant avec Richard Bandler dans la modélisation des génies d’exception de l’époque tels que Virginia Satir, Fritz Perls et Milton Erickson. Il est docteur en linguistique de l’université de San Diego, et a été maître de recherche à l’université Rockefeller, et professeur à l’université de Santa Cruz. 

Capture d’écran 2019-04-02 à 18.33.59.pn

Robert Dilts (1955)

Auteur, formateur et consultant américain travaillant dans le domaine de la PNL depuis sa création en 1975 par John Grinder et Richard Bandler.

À partir des années 1980, il formalise le modèle des « niveaux logiques », également appelé « pyramide de Dilts », qui entraînera une seconde génération en PNL. Auparavant, Grinder et Bandler avaient modélisé la manière d'explorer le vécu subjectif et sensoriel d'un sujet, ainsi qu'une multitude de techniques de changement.

Le modèle des niveaux logiques de Robert Dilts va permettre non seulement d'élargir une vue plus globale et systémique d'une problématique, mais aussi d'organiser les techniques en fonction du niveau où elles interviennent.

Ildéveloppera également des techniques essentielles dans le changement des croyances (ou conceptions, convictions), sur les stratégies de génies de notre culture (De Vinci, Mozart, Disney, Bateson, Freud...), mais aussi des modèles pour engendrer des changements au sein des organisations.