Addictions

                   L'approche des addictions avec ou sans produits se fait de façon globale et détermine l'accompagnement thérapeutique adapté.
Il existe des similitudes neurobiologiques, psychopathologiques et surtout comportementales entre les addictions avec produit et les addictions comportementales : addiction aux jeux de hasard et d'argent ou jeu pathologiqueaddiction aux jeux vidéoachats compulsifsaddictions alimentairesdépendance à l'activité physiquedépendances sexuelles et affectivesdépendances sectaires...

 « C'est un processus par lequel un comportement, qui peut fonctionner à la fois pour produire du plaisir et pour soulager un malaise intérieur, est utilisé sous un mode caractérisé par l'échec répété dans le contrôle de ce comportement et la persistance de ce comportement en dépit des conséquences négatives significatives ».

A. Goodman


On relève différents critères propres aux addictions 

  • l'impossibilité de résister à l'impulsion de s'engager dans le comportement

  • la tension croissante avant le déclenchement du comportement

  • le soulagement voire le plaisir au moment de l'action

  • la perte de contrôle sur le comportement

  • la préoccupation fréquente pour le comportement ou de ses préparatifs

  • la répétition des efforts pour réduire ou arrêter

  • les temps considérable passé à réaliser le comportement

  • la diminution, l'altération de la qualité des activités sociales, professionnelles, familiales 

  • la force de l'engagement dans ce comportement qui nuit aux différentes obligations 

  • la répétition du comportement malgré la connaissance des conséquences possibles

  • la tolérance qui augmente avec le temps

  • l'agitation ou irritabilité lorsqu'il est difficile, voire impossible de mettre en œuvre le comportement.


En parallèle on retrouve souvent les troubles de l'humeur, les troubles anxieux, le Trouble Déficitaire de l'Attention/Hyperactivité (TDA/H), les troubles de personnalité.

Les addictions touchent toutes les classes sociales, toutes les catégories d'âge et se répercutent sur toutes les composantes de la vie quotidienne : familiales, sociales, professionnelles, financières.

Il est important de ne pas oublier que les personnes dépendantes sont en souffrance et que leur vie s'en trouve souvent profondément perturbée.