Les enfants : un Univers unique

L'accompagnement des enfants 

          Il se doit d'être un moment particulier pour tout thérapeute, coach, enseignant, éducateur...

Un moment privilégié qui favorise la collecte d'informations pertinentes, l'échange, le dialogue. Le tout avec comme seule perspective, l'atteinte des objectifs de l'enfant.

​​Les domaines d'interventions sont variés, les principaux axes autour desquels s'articulent le suivi sont les suivants :

L'apprentissage 

 

Quelques soient les moments de la vie, l'apprentissage passe en premier lieu par l'acquisition et l'accroissement de la confiance en soi, de l'estime de soi et d'une image de soi optimum. 

Le meilleur des apprentissages se fait dans joie, bonne humeur

et avec plaisir

        Augmentation de la concentration et de la capacité d'écoute

        Développement de la compréhension

        Optimisation de la mémorisation

        Maximisation de l'aptitude à la restitution

Les comportements

 

En tout lieu, en toute circonstance il est important pour l'enfant de savoir adopter le comportement le mieux adapté. A la fois pour pouvoir répondre simplement aux exigences du moment et à la fois pour se préserver de tout trouble, de tout danger.

       Etablir une communication efficace 

Entre l'enfant et les parents, quelque soit la situation familiale (famille monoparentale, recomposée...), il est important pour l'enfant de parvenir à générer les meilleures attitudes, à utiliser les meilleures modes d'échanges.

       Prévenir les conflits 

Avec ses camarades d'écoles, ses enseignants, ses amis, ses parents, l'objectif de l'accompagnement est de faire émerger chez l'enfant des ressources existantes ou de lui permettre d'en créer de nouvelles qui lui permettront de disposer pleinement de son libre arbitre, de sa capacité de jugement et d'initiative en se soustrayant aux influences négatives et aux états troublants qui en résultent.

       Prévenir le harcèlement 

Véritable fléau de notre société, le harcèlement revêt différentes formes et ce dans différents domaines. De l'école, à l'entreprise en passant par les activités sportives, associatives, aucun univers n'est malheureusement épargné. L'actualité, les faits divers, nous en apportent tristement la preuve très souvent. Qu'il soit moral, physique ou sexuel, le harcèlement est la conséquence d'un enchainement, d'un jeu pathologique de l'initiateur. 

Il est donc fondamental de ne pas attendre le dénouement parfois tragique mais bien d'anticiper, de prévenir donc d'informer et d'apprendre comment l'éviter.

Les séquelles du harcèlement sont encore présentes même des années après les faits. Les enfants ayant subi le harcèlement à l’école présentent parfois un profil dépressif, anxieux voire agressif avec un sommeil perturbé et souvent des comportements d’évitement pour tout ce qui a trait à l’école.

Les études mettent en évidence la relation entre harcèlement scolaire et problèmes d’addiction à l’âge adulte et  le lien entre le harcèlement scolaire et le taux élevé de cortisol (hormone du stress) qui entraînerait des problèmes de mémorisation et donc des résultats scolaires moins bons.

La mise en pratique : exercer le droit d'exister

Un droit fondamental et universel

Il est important de comprendre ce qui se joue durant les premières années de l'existence. La prise de conscience nécessaire à sa propre réalité et la capacité de s'adapter en permanence au monde dans lequel il évolue sont les étapes cruciales d'un développement harmonieux, équilibré et durable. Aussi l'enfant a-t-il le besoin de pouvoir disposer pleinement de ce droit d'exister. Au delà d'un simple concept, il s'agit réellement d'un besoin originel qui doit être satisfait. Pour ce faire l'accompagnement permet à l'enfant de prendre pleinement possession des ressources nécessaires pour comprendre et intégrer totalement les mécanismes de l'individuation et de l'autonomisation.

Tout deux gage d'une croissance et d'un épanouissement réussis.